Posté le 18 Avril 2018

L'IMPORTANCE D'UNE SAINE ALIMENTATION

Dans la nature, les animaux doivent fournir des efforts pour se nourrir. Ils chassent, fouinent, explorent, grimpent, courent? C'est une question de survie. Votre animal de compagnie a la chance, lui, de se faire servir à manger. Il dépend de vous. Que lui servez-vous ?

Selon le Dr Dominique Rouillon, médecin vétérinaire à l'Hôpital Vétérinaire Pierre-Boucher, à Longueuil, il est fortement conseillé de nourrir son chat ou son chien à heures fixes, notamment pour l'aider à devenir propre. Il recommande aussi qu'une seule personne soit responsable de l'alimentation afin d'éviter les oublis ou de nourrir l'animal deux fois. La tendance, en matière de comportement, est que la nourriture soit utilisée pour renforcer le lien entre l'humain et son compagnon animal. Le bol est de moins en moins à la mode. « Il est facile de le nourrir à volonté et de lui fournir un bol plein vingt-quatre heures sur vingt-quatre, précise le Dr Rouillon, mais ce n'est pas une bonne idée. Chez les chiots ou les chatons, on recommande trois repas par jour, et chez les adultes, deux par jour, avec des quantités mesurées et un temps limité pour manger, soit quinze à vingt minutes. Ensuite, on enlève le bol. » Plutôt que le bol, d'ailleurs, il préconise l'utilisation d'un distributeur de nourriture tel que le pipolino. Il enrichit l'environnement et stimule l'intellect de l'animal en le gardant occupé.

En établissant ainsi une routine, vous faites d'une pierre deux coups : vous évitez que votre compagnon souffre d'embonpoint et chaque repas devient une fête. Une récompense.

Si vous avez plusieurs chats ou chiens, que devriez-vous faire ? Dans un tel cas, le Dr Rouillon conseille que chacun ait son propre bol, afin que les quantités ainsi que le type de nourriture répondent à ses besoins particuliers. Et s'il faut les isoler, n'hésitez pas à le faire afin que les plus gourmands ne s'emparent pas des plats des autres.

L'alimentation de votre compagnon est un investissement pour sa santé. C'est une mesure de prévention importante. Visitez la boutique de votre clinique vétérinaire pour recevoir des recommandations sur la nourriture la plus adaptée à l'âge ou au style de vie de votre compagnon, et sur les moyens qui existent pour lui éviter l'embonpoint ou l'obésité. Le médecin vétérinaire et son équipe, après un examen général personnalisé, un dossier bien documenté et leurs connaissances poussées, sont les plus aptes à faire une recommandation alimentaire optimale.

Puisque votre compagnon dépend de vous, rappelez-vous que le choix de la nourriture est la décision la plus importante que vous pouvez prendre pour préserver et améliorer sa santé et son bien-être. Et cela, jour après jour.


www.passionimo.ca


Archives